On est tous des artistes

Georges Seurat (1859-1891)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

11 élément(s) trouvé(s) en lien avec Le pointillisme
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Toile de Seurat Agrandir

Un dimanche à la Grande Jatte
(Georges Seurat, 1886, Domaine public)

Georges Seurat (1859-1891)

Chef de file du pointillisme, Georges Seurat naît en 1859, en France. Après avoir reçu une formation de l’École des Beaux-Arts de Paris, il s’intéresse au côté plus théorique de l’art et étudie les écrits d’Eugène Chevreul sur la couleur.

Seurat déplore que les teintes employées par les artistes ne rendent pas parfaitement bien celles que l’on retrouve dans la nature. De plus, il note que l’utilisation de peinture blanche et le mélange des pigments poussent à la dégradation d’une œuvre avec le temps.

Il développe donc le pointillisme, que l’on appelle aussi divisionnisme. Cette nouvelle technique entend provoquer des illusions chromatiques grâce à la juxtaposition de points de couleurs pures. La palette de Seurat n’est alors garnie que de quatre teintes : le bleu, le rouge, le jaune et le vert. Il réalise plusieurs toiles selon sa théorie, avant de s’éteindre brusquement en 1891.

Ajouter à mes coups de coeur