On est tous des artistes

Les dièses et les bémols

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

12 élément(s) trouvé(s) en lien avec La portée
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Jeunes filles au piano Agrandir

Jeunes filles au piano
(Pierre-Auguste Renoir, 1892, Domaine public)

Les dièses et les bémols

On appelle dièse le signe d’altération que l’on associe à une note pour la hausser d’un demi-ton. Sur un piano, si on veut jouer un Do dièse, on appuie sur le demi-ton le plus près vers la droite, soit la touche noire. Ne possédant pas cette caractéristique, le Mi et le Si dièse se jouent plutôt sur la touche blanche suivante.

Le bémol est un signe d’altération indiquant une descente d’un demi-ton. Ainsi, sur un clavier, on l’obtient en appuyant sur la touche noire la plus proche vers la gauche, sauf dans les cas du Do et du Fa, qui s’en remettent plutôt à la touche blanche la plus près vers la gauche.

Ajouter à mes coups de coeur