On est tous des artistes

La laideur dans l’art

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

35 élément(s) trouvé(s) en lien avec au commencement
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Femme barbue – Portrait de Magdalena Venture, mari et fils Agrandir

Femme barbue – Portrait de Magdalena Venture, mari et fils
(Jusepe de Ribera, 1631, Domaine public)

La laideur dans l’art

Dissections, cadavres ou personnages grotesques : le domaine de l’art n’est pas entièrement consacré aux figures divines ou aux visages angéliques. Ainsi, si les artistes ont longtemps recherché la beauté idéale pour la reproduire dans leurs œuvres, d’autres y sont allés à contre-courant pour tenter, entre autres, de déformer les canons de leur époque.

Dès le XVIe siècle, certains artistes enlaidissent des personnages pour mettre en valeur leur caractère mauvais ou créent des portraits au réalisme inhabituel d’individus présentant des difformités. On retrouve notamment les nains de Vélasquez, les femmes à barbe de Cotàn et Ribera, les obèses de Carreno de Miranda ou les gens de la rue de Caravage.

Ajouter à mes coups de coeur