On est tous des artistes

Gérard de Nerval (1808-1855)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Gérard de Nerval (Félix Nadar) Agrandir

Gérard de Nerval
(Félix Nadar, Domaine public)

Gérard de Nerval (1808-1855)

Devenu précocement orphelin de mère, le poète Gérard de Nerval (né Gérard Labrunie) souffre pendant toute son enfance de l’absence d’affection maternelle, ce qui constitue probablement la base de sa détresse psychologique.

Attiré par la littérature allemande, il traduit avec succès le Faust de Goethe. Il fréquente Théophile Gautier et le Cénacle, cercle de jeunes écrivains romantiques regroupés autour de Victor Hugo. Ses amours malheureuses pour la comédienne Jenny Colon, qu’il idolâtre, l’affectent grandement et il se révèle bientôt atteint de troubles mentaux.

L’ésotérisme et la quête d’un idéal féminin insaisissable sont au cœur des œuvres les plus marquantes de Nerval, dont Les Chimères et le recueil de nouvelles Les Filles du feu. La poésie de Nerval évolue entre réel et surréel où le songe tient une place importante. Ses dernières œuvres laissent par ailleurs présager le surréalisme.

Ajouter à mes coups de coeur
  • Les Glaces
  • La El Condor