On est tous des artistes

L’histoire du papier

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Fabrication chinoise du papier Agrandir

Fabrication du papier en Chine
(Domaine public)

L’histoire du papier

Le papier est inventé en Chine, au cours du IIe siècle. En 105, un haut fonctionnaire de la cour impériale, nommé Cai Lun, décrit en détail le procédé de sa production. On se sert alors principalement d’écorce réduite en bouillie et de chiffons pour obtenir la matière fibreuse dont doit être constituée la pâte de papier.

Jusqu’en 610, année de son apparition au Japon, la fabrication du papier est un domaine réservé à la Chine. Les procédés de fabrication se répandent ensuite jusqu’au Moyen-Orient et atteignent l’Égypte, qui connaît déjà depuis longtemps les rouleaux de papyrus, une plante poussant sur les bords du Nil.

Ce sont les Maures qui introduisent les techniques de production du papier en Occident, vers 1150. Bientôt, toute l’Europe s’arrache le précieux produit, alors vendu à prix d’or. Des centres de production de masse se créent peu à peu, dont celui de Fabriano, en Italie, qui approvisionne longtemps un important territoire.

D’abord fabriqué à la main, au bout d’un long procédé comprenant de nombreuses étapes (la réduction en fibres, le moulage, le séchage, etc.), le papier s’industrialise vers la fin du XVIIIe siècle. C’est le Français Nicolas Louis Robert qui invente la première machine destinée à la production mécanique du papier.

Ajouter à mes coups de coeur