On est tous des artistes

Jean-Paul Riopelle (1923-2002)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
La joute, Jean-Paul Riopelle Agrandir

La joute
(Jean-Paul Riopelle, 1969, GNU, Licence libre)

Jean-Paul Riopelle (1923-2002)

Peintre, sculpteur et graveur, l'artiste québécois Jean-Paul Riopelle est l'un des signataires du manifeste Refus global en 1948. Après avoir étudié auprès du peintre académique Henri Bisson et de l'artiste avant-gardiste Paul-Émile Borduas, Riopelle s'envole pour Paris vers la fin des années 40. Là-bas, il se lie aux surréalistes pendant quelque temps (il est d'ailleurs le seul Canadien à exposer avec eux en 1947), avant de se tourner vers un groupe se consacrant à l’abstraction lyrique.

Il connaît la consécration en France et en Amérique pendant les années 50, période au cours de laquelle il crée ses mosaïques multicolores de grande dimension peintes à la spatule et rappelant des paysages vus des airs. Il se met à la sculpture vers la fin des années 60 et revient vivre au Québec. Un voyage dans l'Arctique lui fait découvrir de nouveaux paysages lui inspirant la série de tableaux en noir et blanc Icebergs.

Des tableaux figuratifs ayant pour thème les oiseaux ainsi que l'utilisation de nouvelles techniques de peinture comme la bombe aérosol marque l'œuvre de Riopelle pendant la décennie 80. L'artiste meurt à l’Isle-aux-Grues en 2002.

Ajouter à mes coups de coeur