On est tous des artistes

L’histoire du violon

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Le violoniste Agrandir

Le violoniste
(Anon, 1630, Domaine public)

L’histoire du violon

C’est en Italie, au début du XVIe siècle, que le violon fait son apparition, s’inspirant vraisemblablement de deux instruments médiévaux, le rebec et la vielle. Il existe alors un autre instrument semblable, la viole, qui, bien qu’elle ne soit pas son ancêtre directe, partage plusieurs caractéristiques avec lui.

Les violons de cette époque, réalisés par des familles de maîtres luthiers comme les Amati, Stradivari ou Guarneri, diffèrent de ceux que l’on retrouve aujourd’hui. Leur manche est notamment plus court et épais. De plus, les cordes des premiers modèles sont constituées de boyaux d’animaux.

D’abord considéré comme l’instrument des classes sociales moins nanties et du divertissement, le violon devient plus nobiliaire lorsqu’on l’entend dans les œuvres de grands compositeurs, se taillant finalement une place majeure dans la musique classique.

Ajouter à mes coups de coeur