On est tous des artistes

La marquise de Pompadour (1721-1764)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
La marquise de Pompadour Agrandir

La marquise de Pompadour
(François Boucher, 1750, Domaine public)

La marquise de Pompadour (1721-1764)

Symbolisant la peinture rococo de par sa situation sociale conforme au goût de l'élite française d’alors, la marquise de Pompadour est le sujet principal de plusieurs toiles de François Boucher. Née Jeanne-Antoinette Poisson, en 1721, on la dit grande et agréable à regarder. C’est néanmoins à sa vivacité d’esprit qu’elle doit sa place privilégiée dans les salons mondains de la noblesse parisienne.

Madame de Pompadour convole en justes noces en 1741, puis s’installe avec son époux près d’une zone de chasse appréciée du roi Louis XV de France. C’est au cours d’une partie de chasse qu’elle attire l’attention du monarque. Elle obtient bientôt séparation légale de son mari, puis est présentée officiellement à la cour en 1745.

Elle devient la maîtresse favorite du roi pendant quelques années, une union qui attise la colère du peuple en raison des liens de la marquise avec le milieu financier. Vers 1750, ses rapports avec le monarque deviennent amicaux. Jusqu’à son décès, elle reste dans l’entourage du roi, lui servant de confidente et d’intermédiaire dans la recherche de ses maîtresses.

Ajouter à mes coups de coeur