On est tous des artistes

Land Art

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Spiral Jetty (Robert Smithson) Agrandir

Spiral Jetty
(Robert Smithson, 2005, Creative Commons)

Land Art

Le land art naît vers la fin des années 60 à New York. Le mouvement se propose de créer des œuvres à partir d’un environnement naturel, ou à tout le moins extérieur, et des matériaux tout aussi naturels, qu'il s'agisse de terre, de bois, de pierres, etc.

Élaborés dans des lieux souvent difficiles d'accès, les œuvres du land art ont des dimensions imposantes et sont soumises aux éléments, ce qui leur confère un caractère plus ou moins éphémère. Cet aspect temporaire peut toutefois se calculer en années. De ce fait, un lent travail de transformation s'opère sur les œuvres, puisqu'elles sont soumises à la nature et donc à l'érosion. La photographie, le texte et le film demeurent, dans plusieurs cas, le seul moyen d'en garder la trace.

Les artistes à l'origine de la création du land art souhaitent rompre avec l'idéologie de l'art régnant à l'époque et les expositions muséales ; ils ne se contentent plus de reproduire la nature, mais l'utilisent comme outil sur tous les plans. Surtout, ils refusent d'inscrire leurs œuvres d'art dans un circuit de consommation et qu’elles soient destinées aux collectionneurs et aux marchands d'art, etc. Ironiquement, les travaux de land art finissent malgré tout par se retrouver dans des musées ou des galeries par le biais des documents photographiques qui témoignent de leur existence.

Ajouter à mes coups de coeur