On est tous des artistes

Le cinéma en couleur

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Vous devez avoir Flash 9 pour voir ce vidéo.

Le cinéma en couleur

Le passage du cinéma en noir et blanc à celui en couleur a longtemps été un casse-tête pour les pionniers du cinéma. Dès le début du XXe siècle, ceux-ci expérimentent plusieurs techniques au succès mitigé, comme le kinemacolor, le chronochrome ou le rouxcolor. Certains, comme Pathé, mettent également sur pied des usines de coloriage manuel sur film.

Plusieurs films revendiquent la paternité du cinéma en couleur. Certains considèrent The Gulf Between (1917) comme le précurseur, alors que d’autres attribuent l’innovation à The Toll of the Sea (1922), les deux films utilisant la bichromie.

Quoi qu’il en soit, le premier long-métrage en couleur à apparaître sur les écrans grâce à la trichromie (trois couleurs primaires) est Becky Sharp en 1935. Plusieurs années plus tard, un quatrième filtre s’ajoute, permettant d’améliorer la qualité de l’image. Ce n’est toutefois qu’au cours des années 60 que le cinéma en couleur s’affirme véritablement.

Ajouter à mes coups de coeur