On est tous des artistes

La loi du contraste simultané des couleurs

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Photographie de Chevreul Agrandir

Michel Eugène Chevreul
(Félix Nadar, Domaine public)

La loi du contraste simultané des couleurs

En 1839, le chimiste français Eugène Chevreul publie un essai intitulé De la loi du contraste simultané des couleurs et de l’assortiment des objets colorés, après avoir recueilli certains commentaires des employés de la Manufacture des Gobelins, dont il est le directeur.

Les teinturiers se plaignaient de ne pas toujours obtenir la couleur désirée lorsqu’ils effectuaient leurs tâches. Après de nombreuses expérimentations, Chevreul découvre que le problème de ses employés est d’ordre optique. Ainsi, il avance la théorie que l’œil tend à fondre les nuances de deux couleurs juxtaposées afin d’atteindre un équilibre dans le cerveau.

Perçus simultanément, deux points de couleurs différentes sont donc vus par l’œil comme une combinaison formant une nouvelle teinte ou modifiant la couleur d’origine. Les expériences de Chevreul inspirent grandement certains artistes, qui mettent au point une nouvelle technique picturale : le pointillisme (aussi appelé divisionnisme).

Ajouter à mes coups de coeur