On est tous des artistes

Paul Signac (1863-1935)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Toile de Signac Agrandir

Portrait de Félix Fénéon
(Paul Signac, 1890, Domaine public)

Paul Signac (1863-1935)

Né en 1863, à Paris, Paul Signac s’intéresse d’abord à l’architecture, avant de faire ses premières armes dans le domaine de la peinture. Il voyage et compose de nombreux paysages, puis fait une rencontre déterminante.

En 1884, il se lie d’amitié avec Georges Seurat, dont il devient l’un des plus fervents admirateurs. Bientôt, Signac se rallie aux techniques de pointillisme de son nouvel ami. Les deux hommes seront d’ailleurs parmi les fondateurs de la Société des artistes indépendants, une vitrine pour les artistes ignorés des salons et des expositions. En 1899, Signac publie un essai sur le pointillisme, D’Eugène Delacroix au Néo-impressionnisme, qui est très bien accueilli dans la communauté artistique.

Vers 1905, il se fait défenseur des artistes fauves et les encourage à exposer leurs œuvres. Il est le tout premier à faire l’acquisition d’une toile d’Henri Matisse. Au cours de sa carrière, Paul Signac s’intéresse beaucoup aux thèmes de l’eau et de la mer et touche à la fois à la peinture à l’huile et à l’aquarelle. Il meurt en 1935.

Ajouter à mes coups de coeur