Le service de recherche est temporairement indisponible... Quelques formes de poèmes - On est tous des artistes

On est tous des artistes

Quelques formes de poèmes

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique

Quelques formes de poèmes

La ballade
Poème utilisé au Moyen Âge, souvent accompagné de musique et comprenant trois strophes, dont la dernière est plus courte.

Le rondeau
Poème de forme fixe contenant deux rimes et des vers répétés, employé notamment entre les XIIIe et XVIe siècles. Au départ, le rondeau était une chanson destinée à la danse.

Le sonnet
Ce poème apparaît au XIVe siècle en Italie. Il se compose de 14 vers répartis en deux quatrains suivis de deux tercets ou d’un sizain. Initialement, le sonnet est un poème d’amour. Le poète Marot est le premier à écrire des sonnets en français. Cette forme fixe demeure en usage jusqu’aux XIXe et XXe siècles.

Le lai
Marie de France contribua à populariser le lai au XIIe siècle. Il s’agit d’une forme poétique brève composée de vers impairs, bien que les lais de Marie de France soient en octosyllabes. La forme du lai peut varier, mais il est le plus souvent associé au merveilleux et au thème de l’amour courtois.

Le haïku
Petit poème japonais dont les premier et troisième vers ont cinq syllabes et le deuxième, sept syllabes. Issu du renga, une forme poétique ancienne (VIIIe siècle), le haïku se développe pleinement au XVIIe siècle. Il inspire par la suite les auteurs anglo-saxons adhérant à l’imagisme, mouvement poétique du début du XXe siècle.

Ajouter à mes coups de coeur