On est tous des artistes

Scott Joplin (1868-1917)

Découvrez l'histoire de l'art

Rechercher

Résultat :

738 élément(s) trouvé(s) pour "Tous les articles"
Retour à la recherche

MOTS-CLÉS LES PLUS RECHERCHÉS

Abstrait | Acrylique | Aquarelle | Artisanat | Bijoux | Bois | Collage | Design | Dessin | Écriture | Huile | Musique
Vous devez avoir Flash 9 pour voir ce vidéo.

Scott Joplin (1868-1917)

Né au Texas, aux États-Unis, vers 1868, Scott Joplin est le fils d’un cheminot et d’une domestique, tous deux musiciens amateurs. On raconte que c’est de façon autodidacte, chez les employeurs blancs de sa mère, qu’il apprend à jouer du piano. Son père lui offre ensuite quelques leçons, ce qui le lance dans une « carrière » de pianiste itinérant.

Peu à peu, Scott s’initie au ragtime et compose ses premières pièces. Il s’associe avec un fermier marchand, Johnny Stark, pour publier ses partitions, dont Maple Leaf Rag en 1905, qui bat des records de vente. Il crée également un opéra, Treemonisha, qui connaît peu de succès et mine gravement son moral. Souffrant de syphilis, il décède en 1917 dans un asile.

Scott Joplin fait valoir son talent et transforme le monde du ragtime, à une époque où les inégalités raciales sont monnaie courante. Sa contribution à la musique américaine est d’ailleurs soulignée par un prix Pulitzer posthume en 1976.

Ajouter à mes coups de coeur
  • Janice